18 avril 2021 13:28

Abri fiscal

Qu’est-ce qu’un abri fiscal?

Un abri fiscal est un moyen utilisé par des particuliers ou des organisations pour minimiser ou diminuer leurs revenus imposables et, par conséquent, leurs obligations fiscales. Les abris fiscaux sont légaux et peuvent aller des placements ou des comptes de placement qui offrent un traitement fiscal favorable à des activités ou des transactions qui réduisent le revenu imposable par le biais de déductions ou de crédits.

Les régimes de retraite 401 (k) parrainés par l’employeur et les obligations municipales sont des exemples courants d’abris fiscaux.

Points clés à retenir

  • Un abri fiscal est un endroit où stocker légalement des actifs afin de minimiser les passifs d’impôts actuels ou futurs.
  • Un abri fiscal est une stratégie de minimisation fiscale et ne doit pas être confondu avec la pratique illégale de l’évasion fiscale.
  • Les comptes de retraite admissibles, certains produits d’assurance, les partenariats, les obligations municipales et les placements immobiliers sont tous des exemples d’abris fiscaux potentiels.

Comprendre les abris fiscaux

Il existe diverses dispositions disponibles qui peuvent être utilisées pour réduire le fardeau fiscal d’un particulier ou d’une société, que ce soit temporairement ou définitivement. Lorsque ces ressources sont mises en œuvre pour réduire une facture fiscale, on dit que l’entité impliquée met ses impôts à l’abri. La voie de l’abri fiscal empruntée par un contribuable pour réduire ou effacer sa responsabilité fiscale peut être légale ou illégale, il est donc impératif que l’individu ou la société évalue les stratégies de réduction d’impôt pour éviter d’être pénalisé par l’ Internal Revenue Service (IRS)..

Le gouvernement a mis en place de nombreux abris fiscaux pour aider ses contribuables à réduire le fardeau fiscal. Les déductions fiscales, d’une part, sont des montants de revenu gagné qui peuvent être déduits du revenu imposable d’un particulier. Le taux d’imposition appliqué au revenu imposable inférieur se traduira par une facture fiscale inférieure pour le particulier. Certains abris fiscaux qui sont fournis sous forme de déductions fiscales comprennent ladéduction des dons debienfaisance, déduction des intérêts de prêt étudiant,déduction des intérêts hypothécaires, déduction pour certains frais médicaux, etc.

Par exemple, l’IRS permet aux dons de bienfaisance d’être déductibles d’impôt jusqu’à 50% du revenu brut ajusté (AGI)d’un individu. Si un contribuable ayant un revenu annuel de 82 000 $ choisit de donner 12 000 $ à un organisme de bienfaisance admissible, son revenu imposable sera réduit à 70 000 $. Puisqu’il tombe dans la tranche d’imposition marginale de 22%, il réduirait sa facture fiscale de 2 640 $ (12 000 x 22%).

Comptes de retraite

Les abris fiscaux sont également disponibles légalement sous la forme de comptes de placement et de retraite qui abritent les revenus des impôts. L’abri fiscal fourni par ces comptes incite les salariés à épargner en vue de leur retraite. Les contributions au revenu faites à un plan 401 (k), 403 (b) ou compte de retraite individuel (IRA) ne seront pas imposables jusqu’à ce que l’individu prenne sa retraite. De cette façon, l’argent qui aurait été imposé par l’IRS accumule les intérêts et les revenus dans le compte jusqu’à ce que les fonds soient tirés. Un contribuable qui profite de l’abri fiscal fourni par un 401 (k), 403 (b) ou IRA réduit son revenu imposable du montant de sa contribution dans l’un ou l’autre des comptes. Pour les personnes qui s’attendent à être dans une tranche d’imposition plus élevée au moment de leur retraite, le Roth IRA et Roth 401 (k) offrent un moyen de protéger le revenu des impôts plus élevés. Avec ces comptes de placement, le revenu d’apport est imposé avant d’entrer dans les comptes, mais aucune taxe ne s’applique lorsque les fonds sont retirés. De cette façon, si le contribuable commence à faire des distributions après qu’il entre dans une tranche d’imposition plus élevée, il aurait déjà payé des impôts alors qu’il se trouvait dans une tranche de revenu inférieure.

Autres abris fiscaux communs

Certains types d’actifs peuvent également être investis pour fournir des abris fiscaux. Les investisseurs ayant des investissements étrangers dans leurs portefeuilles peuvent profiter du crédit pour impôt étranger qui s’applique aux contribuables qui paient de l’impôt sur leurs revenus de placements étrangers à un gouvernement étranger. Le crédit peut être utilisé par des particuliers, des successions ou des fiducies pour réduire leur impôt sur le revenu. Certaines obligations municipales sont également, ce quisignifie exonérés d’impôt que tout revenu d’intérêt généré est exonéré de l’ impôt fédéral, et dans denombreux cas, les impôts sur lerevenu local.

Pour encourager les investissements dans des entreprises de certains secteurs (exploration pétrolière, énergies renouvelables et minières, par exemple) qui nécessitent de lourds investissements en capital et mettent plusieurs années à commencer à faire des profits, le gouvernement autorise la répartition des coûts d’exploration engagés par ces entreprises aux actionnaires sous forme de déductions fiscales. Les frais d’exploration et de développement sont pris en charge par les actionnaires;les actionnaires déduisent les dépenses de leur revenu imposable comme s’ils engageaient directement ces coûts.

Les fonds communs de placement  qui investissent dans des obligations gouvernementales ou  municipales  sont également des abris fiscaux courants. Bien que vous payiez toujours de l’impôt sur votre investissement initial lorsque ces dollars sont gagnés, les intérêts générés par ces  titres de créance  sont exonérés de  l’impôt fédéral sur le revenu, de sorte que votre investissement génère un revenu annuel non imposable.

Tax Shelter vs évasion fiscale

Si les abris fiscaux offrent un moyen d’éviter légalement les impôts, ils peuvent également être utilisés pour échapper aux impôts. La minimisation fiscale (également appelée évasion fiscale ) est un moyen parfaitement légal de minimiser le revenu imposable et de réduire les impôts à payer. Ne confondez pas cela avec l’ évasion fiscale, l’évasion illégale d’impôts par de fausses déclarations ou des moyens similaires. Si un investissement est effectué dans le seul but d’éviter ou d’éluder des impôts, vous pourriez être contraint de payer des taxes et des pénalités supplémentaires. Par exemple, si un entrepreneur indépendant ou un soustraitant transfère délibérément tout ou partie de son revenu gagné à une autre personne assujettie à des taux d’imposition inférieurs, l’entrepreneur éludera les impôts. En outre, les entreprises qui profitent de taux d’imposition avantageux dans certains pays en créant des sociétés offshore dans le but de se soustraire à l’impôt seront lourdement pénalisées par l’IRS qui traite ces stratégies de manipulation comme une activité frauduleuse soumise à des frais élevés, des poursuites pénales et peine de prison. (Pour une lecture connexe, voir « Pourquoi le Delaware est-il considéré comme un abri fiscal »)

 

Adblock
detector