4 avril 2022 16:55

Avantages fiscaux pour l’employeur de l’abondement du régime 401k par rapport à une augmentation de salaire

Qu’est-ce qui est soumis au forfait social ?

Sont soumis au forfait social : Dans les entreprises de 11 salariés et plus : les contributions patronales de prévoyance supplémentaire (salariés, anciens salariés et leurs ayants droit). Dans les entreprises de plus de 50 salariés : les abondements de l’employeur aux plans d’épargne salariale (PEE, PEI ou PERCO)

Qui est soumis au forfait social 20% ?

Forfait social au taux de 20%

Il s’applique sur les autres gains et rémunérations exclus de la base de calcul des cotisations de sécurité sociale et soumis à la CSG, sauf cas d’exonération. Ce taux s’applique directement sur l’assiette des sommes soumises au forfait social.

Qui a droit à l’abondement ?

L’entreprise est libre d’apporter une aide financière à la constitution de l’épargne salariale. Cette aide, appelée abondement, est attribuée en fonction des sommes versées par les bénéficiaires des plans (salariés, chef d’entreprise ou son conjoint) dans leurs plans d’épargne salariale.

Qui paie la CSG-CRDS sur l’abondement ?

C’est l’entreprise qui doit s’acquitter de la CSGCRDS sur l’abondement versé aux salariés, de la même manière que les CSGCRDS versée sur les salaires : déclaration tous les trimestres pour les entreprises de moins de 10 salariés ; déclaration tous les mois pour les entreprises de plus de 9 salariés.

Comment traiter l’abondement en paie ?

Concrètement, l’employeur peut soit imputer la CSG et la CRDS directement sur l’abondement, soit effectuer le versement de l’abondement pour sont montant brut et l’ajouter sur la fiche de paie afférent au mois suivant, à la base CSG et CRDS.

Comment marche l’abondement ?

Qu’est ce que l’abondement ? C’est une aide financière facultative versée par votre entreprise qui vient compléter vos versements dans un plan d’épargne salariale et retraite. Son montant dépend d’une règle fixée par l’entreprise, dans la limite de 300 % de vos versements et des plafonds règlementaires.

Quand Reçoit-on l’abondement ?

L’abondement est versé simultanément au versement. Il est versé sur le(s) FCPE que vous avez choisi(s).

Quand a lieu l’abondement ?

L’abondement ne peut pas excéder le triple (300%) de la contribution du salarié dans la limite de : 8% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS), soit 3 290,88 euros en 2021, pour un PEE, 16% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS), soit 6 581,76 euros en 2021, pour un PERCO ou PERECO.

Comment obtenir l’abondement ?

L’abondement est versé par l’entreprise sur les Plan d’épargne salariale du salarié : soit en complément des versements du salarié, soit dans le cadre d’un versement d’amorçage ou périodique, uniquement sur le PER COL, sans contribution nécessaire du salarié, pour les encourager à épargner pour leur retraite.

Comment faire un abondement CPF ?

Faire une demande d’abondement à Pôle emploi pour financer le reste à charge. Vous effectuez cette demande dans votre espace personnel ‘Mon Compte Formation’. Votre place en formation est réservée par l’organisme de formation pendant l’instruction de votre demande d’abondement par Pôle emploi.

Qu’est-ce qu’un abondement intéressement ?

L’abondement est une aide financière complémentaire de la part de l’entreprise à ses salariés sur leurs sommes épargnées sur un PEE et/ou PERCO-PER Collectif. Il peut aller jusqu’à 300% de leurs versements (participation, intéressement ou économies personnelles).

Pourquoi abondement ?

Avantageux, l’abondement est exonéré de charges patronales et d’impôt sur les bénéfices de l’entreprise. Vous optimisez ainsi votre politique sociale tout en profitant d’avantages fiscaux et sociaux.

Quels sont les avantages pour l’entreprise de la mise en place d’un PEE ?

Le PEE vous permet notamment de bénéficier d’une exonération de cotisations sociales et de la déduction du bénéfice imposable des sommes versées au titre de l’épargne salariale (intéressement, participation, abondement). Le PEE est aussi un outil de motivation et de fidélisation de vos salariés.

Comment comptabiliser abondement PERCO ?

L’abondement de l’employeur passe par un compte 647 « autres charges sociales » au débit par le crédit d’un compte 421 « Personnel – Rémunérations dues » après déduction de la CSG et de la CRDS.

Comment comptabiliser versement PEE ?

Comptabiliser l’abondement pour un PEE

L’abondement, est débité du compte 647  » autres charges sociales  » et du compte 645  » charges de sécurité sociale et de prévoyance  » du montant du forfait social.

Quel compte pour per ?

A noter : Les frais de gestion d’un PER à la charge par l’employeur sont comptabilisés dans un compte 628 « Charges externes diverses ».

Adblock
detector