18 avril 2021 8:34

Base de paiement modifiée

Qu’est-ce que la base de paiement modifiée?

La comptabilité de caisse modifiée est une méthode comptable qui combine des éléments des deux principales pratiques comptables: la comptabilité de caisse et  la comptabilité d’ exercice. Il cherche à tirer le meilleur parti des deux mondes, en enregistrant les ventes et les dépenses des actifs à long terme sur la base de la comptabilité d’exercice et celles des actifs à court terme sur la base de la comptabilité de caisse. L’objectif ici est de fournir une image financière plus claire sans avoir à gérer les coûts de passage à une comptabilité d’exercice à part entière.

Points clés à retenir

  • La comptabilité de caisse modifiée est une pratique de comptabilité qui combine des éléments des deux principales méthodes comptables: la trésorerie et la comptabilité d’exercice.
  • Les actifs à long terme sont enregistrés selon la méthode de la comptabilité d’exercice et les actifs à court terme sont enregistrés selon la méthode de la comptabilité de caisse.
  • Les méthodes de comptabilité d’exercice produisent une image plus claire de la performance de l’entreprise, tandis que l’utilisation des registres de caisse pour d’autres éléments permet de réduire les coûts dans la mesure du possible.
  • La méthode de comptabilité de caisse modifiée ne peut être utilisée qu’à des fins internes car elle n’est pas conforme aux normes internationales d’information financière (IFRS) ou aux principes comptables généralement reconnus (PCGR).
  • Les IFRS et les PCGR exigent que les sociétés ouvertes utilisent la méthode de la comptabilité d’exercice pour leurs états financiers, avec quelques réserves pour les PCGR.

Comprendre la base de paiement modifiée

Pour comprendre comment fonctionne une base de caisse modifiée, il est d’abord essentiel de décomposer comment les pratiques traditionnelles de comptabilité sont influencées par la fonction.

La comptabilité de caisse comptabilise les produits lorsqu’ils sont reçus et les charges lorsqu’ils sont payés. Son plus grand avantage est sa simplicité.

En revanche, la comptabilité d’exercice comptabilise les revenus lorsqu’une vente est réalisée, plutôt que lorsqu’elle est payée, et enregistre les dépenses lorsqu’elles sont engagées, indépendamment de tout mouvement de trésorerie. Il s’agit d’une méthode un peu plus compliquée, mais qui présente l’avantage de permettre à une entreprise de faire correspondre les revenus et les dépenses associées et de comprendre ce qu’il en coûte pour gérer l’entreprise chaque mois, ainsi que son chiffre d’affaires.

La comptabilité de caisse modifiée emprunte des éléments à la fois à la comptabilité de caisse et à la comptabilité d’exercice, selon la nature de l’actif. Il comprend les caractéristiques suivantes:

Avantages et inconvénients de la base de caisse modifiée

Avantages

En empruntant des éléments aux deux techniques, la méthode de la comptabilité de caisse modifiée peut mieux équilibrer les éléments comptables à court et à long terme. Les éléments à court terme, comme une dépense mensuelle régulière des services publics (une facture), sont enregistrés selon la base de caisse (car il y a une entrée ou une sortie de trésorerie connexe), ce qui se traduit par un compte de résultat largement rempli d’éléments basés sur la trésorerie. base. Les éléments à long terme qui ne changent pas au cours d’un exercice donné, comme les immobilisations corporelles à long terme, sont comptabilisés selon la méthode de la comptabilité d’exercice.

Les méthodes de comptabilité d’exercice produisent une image plus claire de la performance de l’entreprise, tandis que l’utilisation des registres de caisse pour d’autres éléments permet de réduire les coûts dans la mesure du possible; la tenue d’un ensemble de registres complets de comptabilité d’exercice prend plus de temps.

Désavantages

Si les états financiers font l’objet d’examens formels, tels qu’une analyse effectuée par des auditeurs, des investisseurs ou une banque, la méthode de comptabilité de caisse modifiée se révélera inadéquate. La méthode de comptabilité de caisse modifiée ne peut être utilisé à des fins internes, car il ne respecte pas les normes internationales d’ information financière (IFRS) ou les  principes comptables généralement reconnus (PCGR), qui décrivent les procédures entreprises doivent suivre lors de la préparation de leurs rapports officiels états financiers.

Cela rend une comptabilité de caisse modifiée populaire auprès des entreprises privées. Cela signifie également que les sociétés cotées en bourse qui utilisent cette méthode ne peuvent pas faire approuver leurs états financiers par les auditeurs. La cohérence est requise, de sorte que les transactions enregistrées selon la comptabilité de caisse doivent être converties en comptabilité d’exercice. En effet, selon les IFRS et les PCGR, les sociétés ouvertes sont tenues de déclarer leurs états financiers en utilisant uniquement la méthode de la comptabilité d’exercice en raison de son principe d’appariement.

Une mise en garde à l’exigence est que selon les PCGR, si une société a des recettes brutes annuelles moyennes de moins de 25 millions de dollars pour les trois dernières années consécutives, elle peut alors choisir la méthode comptable qu’elle préfère.

 

Adblock
detector