Rendement absolu vs rendement relatif: quelle est la différence?

Rendement absolu vs rendement relatif: un aperçu

Savoir si un gestionnaire de fonds fait du bon travail peut être un défi pour certains investisseurs. Il est difficile de définir ce qui est bon car cela dépend de la performance du reste du marché.

Le rendement absolu est simplement tout ce qu’un actif ou un portefeuille a retourné sur une certaine période. Le rendement relatif, en revanche, est la différence entre le rendement absolu et la performance du marché (ou d’autres investissements similaires), qui est mesuré par un indice de référence, ou un indice, comme le S&P 500. Le rendement relatif est également appelé alpha.

Le rendement absolu ne dit pas grand-chose à lui seul. Vous devez examiner le rendement relatif pour voir comment le rendement d’un investissement se compare à d’autres investissements similaires. Une fois que vous disposez d’un indice de référence comparable pour mesurer le rendement de votre investissement, vous pouvez alors décider si votre investissement se porte bien ou mal et agir en conséquence.

Points clés à retenir

  • Le rendement absolu est ce qu’un actif ou un fonds a rapporté sur une certaine période de temps.
  • Le rendement relatif est le rendement obtenu par un actif ou un fonds sur une période donnée par rapport à un indice de référence.
  • Les gestionnaires de fonds à rendement absolu se concentrent sur les résultats à court terme, tandis que les gestionnaires de fonds à rendement relatif sont orientés vers une vue d’ensemble.

Rendement absolu

Les gestionnaires de fonds qui mesurent leur performance en termes de rendement absolu visent généralement à développer un portefeuille diversifié selon les classes d’actifs, la géographie et les cycles économiques. Ces gérants accordent une attention particulière à la corrélation entre les différentes composantes de leur portefeuille. Le but est de ne pas être soumis à des fluctuations sauvages qui se produisent à cause d’un événement de marché.

Un fonds à rendement absolu est positionné pour générer des rendements positifs en utilisant des techniques différentes de celles d’un fonds commun de placement traditionnel. Les gestionnaires de fonds à rendement absolu utilisent la vente à découvert, les contrats à terme, les options, les dérivés, l’  arbitrage, l’ effet de levier et les actifs non conventionnels. Les rendements sont examinés selon leurs propres conditions, séparément des autres mesures de rendement, en ne prenant en compte que les profits ou les pertes.

Les gestionnaires à rendement absolu ont un horizon temporel court. La plupart de ces gérants ne s’appuieront pas sur des tendances de marché durables. Ils chercheront plutôt à échanger les fluctuations de prix à court terme, tant du côté long que du côté court.

Rendement relatif

Le rendement relatif est important car il s’agit d’un moyen de mesurer la performance des fonds gérés activement, qui devraient générer un rendement supérieur à celui du marché. Plus précisément, le rendement relatif est un moyen d’évaluer la performance d’un gestionnaire de fonds. Par exemple, un investisseur peut toujours acheter un fonds indiciel qui a un faible ratio des frais de gestion (RFG) et qui garantira le rendement du marché.



Si un investisseur paie un gestionnaire pour qu’il fonctionne mieux que le marché, mais qu’il ne produit pas un rendement positif sur une longue période, cela peut valoir la peine d’envisager un nouveau gestionnaire de fonds.

De nombreux gestionnaires de fonds qui mesurent leur performance par des rendements relatifs s’appuient généralement sur les tendances éprouvées du marché pour atteindre leurs rendements. Ils effectueront une analyse économique globale et détaillée sur des entreprises spécifiques afin de déterminer la direction d’un stock ou d’un produit particulier pour une chronologie qui s’étend généralement sur un an ou plus.

Exemple de rendement absolu et de rendement relatif

Une façon de regarder le rendement absolu par rapport au rendement relatif est dans le contexte d’un cycle de marché, tel que haussier contre baissier. Dans un marché haussier, 2% serait considéré comme un rendement horrible. Mais dans un marché baissier, alors que de nombreux investisseurs pourraient perdre jusqu’à 20%, la simple préservation du capital serait considérée comme un triomphe. Dans ce cas, un rendement de 2% n’a pas l’air si mal. La valeur du retour change en fonction du contexte.

Dans ce scénario, le 2% serait le rendement absolu. Le rendement relatif est la raison pour laquelle un rendement de 2% est mauvais dans un marché haussier et bon dans un marché baissier. Ce qui compte dans ce contexte, ce n’est pas le montant du rendement lui-même, mais plutôt son rapport par rapport à celui-ci.