18 avril 2021 13:16

Synergie

Qu’est-ce que la synergie?

La synergie est le concept selon lequel la valeur et la performance combinées de deux entreprises seront supérieures à la somme des différentes parties individuelles. La synergie est un terme le plus couramment utilisé dans le contexte des fusions et acquisitions (M&A). La synergie, ou l’avantage financier potentiel obtenu grâce au regroupement d’entreprises, est souvent le moteur d’une fusion.

Points clés à retenir

  • La synergie est le concept selon lequel la valeur et la performance de deux entreprises combinées seront supérieures à la somme des différentes parties individuelles.
  • Si deux entreprises peuvent fusionner pour créer une plus grande efficacité ou une plus grande échelle, le résultat est ce que l’on appelle parfois une fusion synergique.
  • La synergie attendue obtenue grâce à une fusion peut être attribuée à divers facteurs, tels que l’augmentation des revenus, la combinaison des talents et de la technologie et la réduction des coûts.
  • En plus de fusionner avec une autre entreprise, une entreprise peut également créer une synergie en combinant des produits ou des marchés, par exemple lorsqu’une entreprise vend les produits d’une autre entreprise pour augmenter ses revenus.
  • Les entreprises peuvent également réaliser une synergie entre différents départements en mettant en place des groupes de travail interdisciplinaires dans lesquels les équipes travaillent en coopération pour augmenter la productivité et l’innovation.

Comprendre la synergie

Les fusions et acquisitions (M&A) sont réalisées dans le but d’améliorer la performance financière de l’entreprise pour les actionnaires. Deux entreprises peuvent fusionner pour former une entreprise capable de générer plus de revenus que ce qu’elle aurait pu faire indépendamment, ou pour créer une entreprise capable d’éliminer ou de rationaliser les processus redondants, ce qui se traduit par une réduction significative des coûts. En raison de ce principe, la synergie potentielle est examinée au cours du processus de fusion et d’acquisition. Si deux entreprises peuvent fusionner pour créer une plus grande efficacité ou une plus grande échelle, le résultat est ce que l’on appelle parfois une fusion synergique.

Les actionnaires bénéficieront si le cours de l’action d’une société après la fusion augmente en raison de l’effet synergique de l’opération. La synergie attendue obtenue grâce à la fusion peut être attribuée à divers facteurs, tels que l’augmentation des revenus, la combinaison des talents et de la technologie et la réduction des coûts.

Exemple réel de synergie

Lorsque Proctor & Gamble Company a acquis Gillette en 2005, un communiqué de presse de P&G indiquait que «les augmentations des objectifs de croissance de la société sont tirées par les opportunités de synergies identifiées du regroupement P & G / Gillette. La société continue de s’attendre à des synergies de coûts d’environ 1 USD à 1,2 USD. milliards… et une augmentation du taux de ventes annuel d’environ 750 millions de dollars d’ici 2008.  »

Dans le même communiqué de presse, le président, président et chef de la direction de P&G, AG Lafley, a déclaré: «… Nous sommes tous les deux des leaders du secteur à eux seuls, et nous serons encore plus forts et encore meilleurs ensemble». C’est l’idée derrière la synergie – qu’en combinant deux sociétés, les résultats financiers sont supérieurs à ce que l’une ou l’autre aurait pu réaliser seul.

Types de synergie

En plus de fusionner avec une autre entreprise, une entreprise peut également tenter de créer une synergie en combinant des produits ou des marchés. Par exemple, une entreprise de vente au détail qui vend des vêtements peut décider de vendre des produits de manière croisée en proposant des accessoires, tels que des bijoux ou des ceintures, pour augmenter ses revenus.

Une entreprise peut également réaliser une synergie en mettant en place des groupes de travail interdisciplinaires, dans lesquels chaque membre de l’équipe apporte avec lui un ensemble de compétences ou une expérience unique. Par exemple, une équipe de développement de produits peut être composée de spécialistes du marketing, d’analystes et d’ experts en recherche et développement (R&D). Cette formation d’équipe pourrait entraîner une capacité et un flux de travail accrus et, en fin de compte, un meilleur produit que tous les membres de l’équipe pourraient produire s’ils travaillaient séparément.



La synergie peut également être négative. Une synergie négative est obtenue lorsque la valeur des entités combinées est inférieure à la valeur de chaque entité si elle opérait seule. Cela pourrait se produire si les entreprises fusionnées rencontrent des problèmes causés par des styles de leadership et des cultures d’entreprise très différents.

Considérations particulières

La synergie se reflète dans le bilan d’ une entreprise à travers son compte de goodwill. Le goodwill est une immobilisation incorporelle qui représente la partie de la valeur commerciale qui ne peut être attribuée à d’autres actifs commerciaux. Les exemples de bonne volonté comprennent la reconnaissance de la marque d’une entreprise, la propriété exclusive ou intellectuelle et de bonnes relations avec la clientèle.

Les synergies peuvent ne pas nécessairement avoir une valeur monétaire, mais pourraient réduire les coûts des ventes et augmenter la marge bénéficiaire ou la croissance future. Pour que la synergie ait un effet sur la valeur, elle doit produire des flux de trésorerie plus élevés à partir des actifs existants, des taux de croissance attendus plus élevés, des périodes de croissance plus longues ou un coût du capital inférieur.

Adblock
detector