17 avril 2021 17:23

Option barrière

Qu’est-ce qu’une option de barrière

Une option barrière est un type de dérivé  dont le gain dépend du fait que l’ actif sous-jacent a atteint ou dépassé un prix prédéterminé. Une option de barrière peut être un knock-out, ce qui signifie qu’elle expire sans valeur si le sous-jacent dépasse un certain prix, limitant les bénéfices pour le détenteur et limitant les pertes pour l’ écrivain. Il peut également s’agir d’un knock-in, ce qui signifie qu’il n’a aucune valeur tant que le sous-jacent n’a pas atteint un certain prix.

Principes de base d’une option de barrière

Les options de barrière sont considérées comme  des options exotiques  car elles sont plus complexes que les  options américaines  ou européennes de base. Les options de barrière sont également considérées comme un type d’option dépendant du chemin, car leur valeur fluctue à mesure que la valeur du sous-jacent change pendant la durée du contrat de l’option. En d’autres termes, le gain d’une option barrière est basé sur la trajectoire du prix de l’actif sous-jacent. L’option devient sans valeur ou peut être activée lors du franchissement d’une barrière de prix. Les options de barrière sont généralement classées comme knock-in ou knock-out.

Options de barrière anti-enfoncement

Une  option knock-in est un type d’option barrière où les droits associés à cette option ne prennent effet que lorsque le prix du titre sous-jacent atteint une barrière spécifiée pendant la durée de vie de l’option. Une fois qu’une barrière est renversée ou entre en vigueur, l’option reste en vigueur jusqu’à ce qu’elle expire.

Les options knock-in peuvent être classées comme ascendant ou descendant. Dans une option à barrière ascendante, l’option n’existe que si le prix de l’actif sous-jacent dépasse la barrière pré-spécifiée, qui est fixée au-dessus du prix initial du sous-jacent. À l’inverse, une option de barrière descendante n’intervient que lorsque le prix de l’actif sous-jacent passe en dessous d’une barrière prédéterminée qui est fixée en dessous du prix initial du sous-jacent.

Options de barrières défonçables

Contrairement aux options de barrière knock-in, les options de barrière knock-out  cessent d’exister si l’actif sous-jacent atteint une barrière pendant la durée de vie de l’option. Les options de barrière knock-out peuvent être classées comme montantes ou descendantes. Une option up-and-out cesse d’exister lorsque le titre sous-jacent passe au-dessus d’une barrière fixée au-dessus du prix initial du sous-jacent. Une option down-and-out cesse d’exister lorsque l’actif sous-jacent passe en dessous d’une barrière fixée en dessous du prix initial du sous-jacent. Si un actif sous-jacent atteint la barrière à tout moment pendant la durée de vie de l’option, l’option est annulée ou résiliée.

Autres types d’options de barrière

D’autres variantes des options de barrière décrites ci-dessus sont possibles. En voici trois:

  1. Options de barrière de remise : Les options de barrière à défection et à élimination directe peuvent contenir une disposition prévoyant des remises aux détenteurs, si l’option n’atteint pas le prix de barrière et devient sans valeur. Ces options sont appelées options de barrière de remise. Les remises, dans de tels cas, prennent la forme d’un pourcentage de la prime payée par le titulaire pour l’option.
  2. Options de barrière pour les bons de souscription turbo: Principalement négociés en Europe et à Hong Kong, les bons de souscription turbo sont un type d’option descendante qui est fortement endettée et se caractérise par une faible volatilité. Ils sont populaires en Allemagne et sont utilisés à des fins de spéculation.
  3. Option parisienne: Dans une option parisienne, l’atteinte du prix barrière ne déclenche pas le contrat. Au lieu de cela, le prix de l’actif sous-jacent doit passer une durée prédéfinie au-delà du prix de barrière de déclenchement pour que le contrat entre en vigueur. Le temps que le prix de l’actif sous-jacent passe à l’extérieur et à l’intérieur de la fourchette de prix de barrière est mesuré dans ce type de option.

Raisons de négocier des options de barrière

Étant donné que les options à barrière ont des conditions supplémentaires intégrées, elles ont tendance à avoir des primes moins chères  que les options comparables sans barrières. Par conséquent, si un commerçant estime que la barrière est peu susceptible d’être atteinte, il peut choisir d’acheter une option knock-out, par exemple, car elle a une prime inférieure et que la condition de barrière ne les affectera probablement pas.

Quelqu’un qui souhaite couvrir une position, mais seulement si le prix du sous-jacent atteint un niveau spécifique, peut choisir d’utiliser des options de knock-in. La prime inférieure de l’option barrière peut rendre cette option plus attrayante que l’utilisation d’options américaines ou européennes sans barrière.

Points clés à retenir

  • Les options de barrière sont un type d’option dans lequel le paiement dépend du fait que l’option a atteint ou dépassé un prix de barrière prédéterminé.
  • Les options de barrière offrent des primes moins chères par rapport aux options standard et sont également utilisées pour couvrir des positions.
  • Il existe principalement deux types d’options de barrière: les options de barrière knock-out et knock-in.

Exemples d’options de barrière

Voici deux exemples d’options de barrière décrites ci-dessus.

Option de barrière à enfoncer

Supposons qu’un investisseur achète une option d’achat avec un prix d’exercice de 60 $ et une barrière de 65 $, lorsque l’action sous-jacente se négocie à 55 $. L’option ne verrait pas le jour tant que le cours de l’action sous-jacente ne dépasserait pas 65 $. Bien que l’investisseur paie pour l’option et la possibilité qu’elle devienne utile, l’option ne devient applicable que si le sous-jacent atteint 65 $. Si ce n’est pas le cas, l’option n’est jamais déclenchée et l’acheteur de l’option perd ce qu’il a payé pour l’option.

Option de barrière knock-out

Supposons qu’un trader ait acheté une option de vente ascendante avec une barrière de 25 $ et un prix d’exercice de 20 $, alors que le titre sous-jacent se négociait à 18 $. Le titre sous-jacent s’élève au-dessus de 25 $ pendant la durée de l’option et, par conséquent, l’option cesse d’exister. L’option est maintenant sans valeur, même si elle n’a touché que brièvement 25 $ et est ensuite redescendue en dessous.

 

Adblock
detector