18 avril 2021 9:02

Bail net

Qu’est-ce qu’un bail net?

Le terme bail net fait référence à un accord contractuel dans lequel un locataire paie une partie ou la totalité des taxes, des frais d’assurance et des frais d’entretien d’une propriété en plus du loyer. Les baux nets sont couramment utilisés dans l’immobilier commercial. Dans la forme la plus pure d’un bail net, le locataire est censé payer tous les coûts liés à un bien immobilier comme si le locataire était le véritable propriétaire. Un bail net est l’opposé d’un bail brut, où le locataire paie des frais de location fixes tandis que le propriétaire est responsable des autres coûts.

Points clés à retenir

  • Dans un bail net, le locataire paie une partie ou la totalité des taxes, frais d’assurance et frais d’entretien d’une propriété en plus du loyer.
  • Les baux nets sont couramment utilisés dans le secteur de l’immobilier commercial.
  • Les propriétaires utilisent des baux nets lorsqu’ils ne veulent pas faire face aux tracas associés à l’entretien courant et aux autres coûts.
  • Les types de contrats de location nets comprennent les contrats de location simple net, double net et triple net.

Comprendre les baux nets

Les baux nets sont comme posséder une propriété sans en avoir le titre légal. Ce sont des contrats de location entre les propriétaires et les locataires où le locataire paie le loyer et tout autre coût associé à la propriété en question. L’accord peut inclure une ou plusieurs dépenses, y compris l’assurance, les taxes foncières, les services publics, l’entretien et les réparations, et d’autres coûts opérationnels. La plupart des propriétaires acceptent généralement des loyers inférieurs en raison des coûts supplémentaires associés aux baux nets.

Ces contrats de location sont un outil populaire pour les investisseurs immobiliers commerciaux qui achètent des propriétés pour le revenu et ne veulent pas avoir les maux de tête liés à l’entretien, au paiement des taxes municipales, etc. Les propriétaires fonciers utilisent des baux nets pour transférer le fardeau de la gestion des impôts, des assurances et des frais sur le locataire. Bien que le propriétaire et / ou le bailleur puissent facturer moins globalement en conséquence, ils n’ont plus à se soucier de l’administration quotidienne de cette propriété.

Du point de vue du locataire et / ou du locataire, un bail net doit compenser adéquatement le risque que le locataire assume de la part du propriétaire. Autrement dit, la différence de coût entre un bail brut et un bail net doit être suffisamment importante pour compenser les coûts imprévisibles d’entretien et les coûts potentiellement croissants des impôts et des assurances. Le propriétaire renonce à un peu d’argent de loyer pour éviter les maux de tête, et le locataire prend la réduction sachant que les coûts de propriété d’une année à l’autre peuvent varier.



La différence de coût entre un bail brut et un bail net doit être suffisamment importante pour qu’un locataire puisse compenser les coûts imprévisibles d’entretien et les taxes et assurances.

Types de baux nets

La définition de ce qui constitue un bail net est assez large et loin d’être uniforme dans tout le pays. Au lieu de cela, les baux nets sont divisés en trois types principaux qui traitent des principales catégories de coûts que sont les taxes, l’entretien et les frais d’assurance, en plus du loyer facturé par le propriétaire. Elles sont:

  • Bail net unique: Lorsqu’un locataire signe un bail net unique, il paie l’une des trois catégories de dépenses.
  • Location double net: Les locataires qui ont un bail double net paient deux des trois catégories de dépenses. Ces contrats de location sont également appelés contrats de location nets nets.
  • Bail triple net: Dans un bail triple net – également connu sous le nom de bail net-net-net, le locataire paie les trois catégories de dépenses. Les baux triple net sont généralement des baux d’immeuble entiers avec un seul locataire à long terme – généralement 10 ans ou plus.

Même avec les ventilations ci-dessus, la définition réelle d’un bail net dépend des détails de chaque contrat.

Comme mentionné ci-dessus, les baux nets sont à l’opposé des baux bruts, où le bailleur couvre toutes les catégories de dépenses en échange d’un paiement fixe. En pratique, un bail brut modifié et un bail simple ou double net peuvent être la même chose. Un bail brut modifié pourrait obliger le locataire à payer les frais d’assurance de l’immeuble, par exemple, et pourrait facilement être classé comme un seul bail net. Encore une fois, les détails du bail importent plus que le fait que le bailleur le considère comme un bail net ou brut.

Adblock
detector