18 avril 2021 12:01

Loi sur les valeurs mobilières de 1933

Qu’est-ce que le Securities Act de 1933?

Le Securities Act de 1933 a été créé et promulgué pour protéger les investisseurs après le krach boursier de 1929. La législation avait deux objectifs principaux: assurer une plus grande transparence dans les états financiers afin que les investisseurs puissent prendre des décisions éclairées sur les investissements; et établir des lois contre les fausses déclarations et les activités frauduleuses sur les marchés des valeurs mobilières.

Points clés à retenir

  • Le Securities Act de 1933 a été créé et promulgué pour protéger les investisseurs après le krach boursier de 1929.
  • Le Securities Act de 1933 a été conçu pour créer de la transparence dans les états financiers des sociétés.
  • La loi sur les valeurs mobilières a également établi des lois contre les fausses déclarations et les activités frauduleuses sur les marchés des valeurs mobilières.

Comprendre le Securities Act de 1933

Le Securities Act de 1933 a été la première loi importante concernant la vente de valeurs mobilières. Avant cette législation, les ventes de titres étaient principalement régies par les lois des États. La législation répondait à la nécessité d’une meilleure divulgation en obligeant les entreprises à s’enregistrer auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC). L’enregistrement garantit que les entreprises fournissent à la SEC et aux investisseurs potentiels toutes les informations pertinentes au moyen d’un prospectus et d’une déclaration d’enregistrement.

La loi – également connue sous le nom de loi «Truth in Securities», de 1933 Act et de Federal Securities Act – exige que les investisseurs reçoivent des informations financières sur les titres proposés à la vente publique. Cela signifie qu’avant d’entrer en bourse, les entreprises doivent soumettre des informations facilement accessibles aux investisseurs.

Aujourd’hui, le prospectus requis doit être mis à disposition sur le site Internet de la SEC. Un prospectus doit inclure les informations suivantes:

  • Une description des propriétés et des activités de l’entreprise
  • Une description de la sécurité offerte
  • Informations sur la direction générale
  • États financiers certifiés par des comptables indépendants

Titres exemptés d’enregistrement auprès de la SEC

Certaines offres de valeurs mobilières sont exemptées de l’obligation d’enregistrement de la loi. Ceux-ci inclus:

  • Offres intrastat
  • Offres de taille limitée
  • Titres émis par les administrations municipales, étatiques et fédérales
  • Offres privées à un nombre limité de personnes ou d’institutions

L’autre objectif principal de la Securities Act de 1933 était d’interdire la tromperie et les fausses déclarations. La loi visait à éliminer la fraude qui se produit lors de la vente de titres.



Le président Franklin D. Roosevelt a signé le Securities Act de 1933 dans le cadre de son célèbre New Deal.

Histoire de la loi sur les valeurs mobilières de 1933

Le Securities Act de 1933 a été la première loi fédérale utilisée pour réglementer le marché boursier. La loi a enlevé le pouvoir aux États et l’a remis entre les mains du gouvernement fédéral. La loi a également créé un ensemble uniforme de règles pour protéger les investisseurs contre la fraude. Il a été signé par le président Franklin D. Roosevelt et est considéré comme faisant partie du New Deal adopté par Roosevelt.

La Securities Act de 1933 est régie par la Securities and Exchange Commission, créée un an plus tard par la Securities Exchange Act de 1934. Plusieurs modifications de la loi ont été adoptées pour mettre à jour les règles à de nombreuses reprises au fil des ans, la dernière étant promulguée en 2018.

Adblock
detector