18 avril 2021 12:18

Court (position courte)

Qu’est-ce qu’une position courte (ou courte)

Une position courte ou courte est créée lorsqu’un trader vend d’abord un titre avec l’intention de le racheter ou de le couvrir plus tard à un prix inférieur. Un trader peut décider de vendre à découvert un titre lorsqu’il estime que le prix de ce titre est susceptible de baisser dans un proche avenir. Il existe deux types de positions courtes: nues et couvertes. Un short nu, c’est quand un commerçant vend un titre sans en avoir la possession.

Cependant, cette pratique est illégale aux États-Unis pour les actions. Un court couvert est lorsqu’un commerçant emprunte les actions à un département de prêt d’actions; en retour, le trader paie un taux d’emprunt pendant le temps où la position courte est en place.

Sur les marchés à terme ou sur les marchés des changes, des positions courtes peuvent être créées à tout moment.

Points clés à retenir

  • Une position courte fait référence à une technique de négociation dans laquelle un investisseur vend un titre avec l’intention de l’acheter plus tard.
  • Le shorting est une stratégie utilisée lorsqu’un investisseur prévoit que le prix d’un titre baissera à court terme.
  • Dans la pratique courante, les vendeurs à découvert empruntent des actions à une banque d’investissement ou à une autre institution financière, payant des frais pour emprunter les actions pendant que la position courte est en place.

Comprendre les positions courtes

Lors de la création d’une position courte, il faut comprendre que le trader a un potentiel limité pour réaliser un profit et un potentiel infini de pertes. C’est parce que le potentiel de profit est limité à la distance du stock à zéro. Cependant, un stock pourrait potentiellement augmenter pendant des années, faisant une série de sommets plus élevés. L’un des aspects les plus dangereux de la petite taille est la possibilité d’une compression courte.

Un short-squeeze se produit lorsqu’un stock fortement court-circuité commence soudainement à augmenter son prix alors que les traders qui sont courts commencent à couvrir le stock. Un fameux short-squeeze s’est produit en octobre 2008 lorsque les actions de Volkswagen ont grimpé en flèche alors que les vendeurs à découvert s’efforçaient de couvrir leurs actions. Lors du short-squeeze, le stock est passé d’environ 200 € à 1000 € en un peu plus d’un mois.

Un exemple du monde réel

Un commerçant pense que l’action d’Amazon est sur le point de chuter après avoir publié des résultats trimestriels. Pour profiter de cette possibilité, le commerçant emprunte 1 000 actions du stock à son département de prêt d’actions avec l’intention de vendre le stock. Le commerçant sort ensuite et vend à découvert les 1 000 actions pour 1 500 $. Dans les semaines suivantes, la société annonce des revenus plus faibles que prévu et des prévisions pour un trimestre à terme plus faible que prévu. En conséquence, le stock plonge à 1 300 $, le trader achète alors pour couvrir la position courte. La transaction se traduit par un gain de 200 $ par action ou 200 000 $.

 

Adblock
detector