18 avril 2021 6:52

Swap de taux d’intérêt

Qu’est-ce qu’un swap de taux d’intérêt?

Un swap de taux d’intérêt est un contrat à terme dans lequel un flux de paiements d’intérêts futurs est échangé contre un autre en fonction d’un montant de principal spécifié. Les swaps de taux d’intérêt impliquent généralement l’échange d’un taux d’intérêt fixe contre un taux variable, ou vice versa, pour réduire ou augmenter l’exposition aux fluctuations des taux d’intérêt ou pour obtenir un taux d’intérêt légèrement inférieur à celui qui aurait été possible sans le swap. Un swap peut également impliquer l’échange d’un type de taux flottant contre un autre, ce que l’on appelle un swap de base.

Points clés à retenir

  • Les swaps de taux d’intérêt sont des contrats à terme dans lesquels un flux de paiements d’intérêts futurs est échangé contre un autre en fonction d’un montant de capital spécifié.
  • Les swaps de taux d’intérêt peuvent être à taux fixe ou variable afin de réduire ou d’augmenter l’exposition aux fluctuations des taux d’intérêt.

Swaps de taux d’intérêt expliqués

Les swaps de taux d’intérêt sont l’échange d’un ensemble de flux de trésorerie contre un autre. Parce qu’ils négocient sans ordonnance (OTC), les contrats sont conclus entre deux ou plusieurs parties en fonction de leurs spécifications souhaitées et peuvent être personnalisés de nombreuses manières différentes. Les swaps sont souvent utilisés si une entreprise peut facilement emprunter de l’argent à un type de taux d’intérêt mais préfère un type différent.

Types de swaps de taux d’intérêt

Il existe trois types de swaps de taux d’intérêt: fixe-flottant, flottant-fixe et flottant-flottant.

Fixe à flottant

Prenons l’exemple d’une société nommée TSI qui peut émettre une obligation à un taux d’intérêt fixe très attractif pour ses investisseurs. La direction de l’entreprise estime qu’elle peut obtenir un meilleur flux de trésorerie grâce à un taux variable. Dans ce cas, TSI peut conclure un swap avec une banque contrepartie dans lequel l’entreprise reçoit un taux fixe et paie un taux variable.

Le swap est structuré pour correspondre à l’échéance et au flux de trésorerie de l’obligation à taux fixe et les deux flux de paiement à taux fixe sont compensés. TSI et la banque choisissent l’indice à taux variable préféré, qui est généralement le LIBOR pour une échéance d’un, trois ou six mois. TSI reçoit alors le LIBOR plus ou moins un spread qui reflète à la fois les conditions de taux d’intérêt sur le marché et sa notation de crédit.



L’Intercontinental Exchange, l’autorité responsable du LIBOR, cessera de publier le LIBOR USD à une semaine et à deux mois après le 31 décembre 2021. Tous les autres LIBOR seront interrompus après le 30 juin 2023.

Flottant vers fixe

Une entreprise qui n’a pas accès à un prêt à taux fixe peut emprunter à taux variable et conclure un swap pour obtenir un taux fixe. La durée, la réinitialisation et les dates de paiement à taux variable du prêt sont reflétées sur le swap et compensées. La jambe à taux fixe du swap devient le taux d’emprunt de l’entreprise.

Flotteur à flotteur

Les entreprises concluent parfois un swap pour changer le type ou la teneur de l’ indice à taux variable qu’elles paient; c’est ce qu’on appelle un échange de base. Une entreprise peut passer du LIBOR à trois mois au LIBOR à six mois, par exemple, soit parce que le taux est plus attractif, soit parce qu’il correspond à d’autres flux de paiement. Une entreprise peut également passer à un indice différent, tel que le taux des fonds fédéraux, le papier commercial ou le taux des bons du Trésor.

Exemple réel de swap de taux d’intérêt

Supposons que PepsiCo ait besoin de lever 75 millions de dollars pour acquérir un concurrent. Aux États-Unis, ils peuvent être en mesure d’emprunter de l’argent avec un taux d’intérêt de 3,5%, mais en dehors des États-Unis, ils peuvent être en mesure d’emprunter à seulement 3,2%. Le hic, c’est qu’ils devraient émettre l’obligation dans une devise étrangère, qui est sujette à des fluctuations basées sur les taux d’intérêt du pays d’origine.

PepsiCo pourrait conclure un swap de taux d’intérêt pour la durée de l’obligation. Aux termes de l’accord, PepsiCo paierait à la contrepartie un taux d’intérêt de 3,2% sur la durée de vie de l’obligation. La société échangerait alors 75 millions de dollars contre le taux de change convenu à l’échéance de l’obligation et éviterait toute exposition aux fluctuations du taux de change.

Adblock
detector