17 avril 2021 20:10

Déficit du compte courant

Qu’est-ce qu’un déficit de compte courant?

Le déficit du compte courant est une mesure du commerce d’un pays où la valeur des biens et services qu’il importe dépasse la valeur des produits qu’il exporte. Le compte courant comprend le revenu net, comme les intérêts et les dividendes, et les transferts, comme l’aide étrangère, bien que ces éléments ne représentent qu’un faible pourcentage du compte courant total. Le compte courant représente les transactions extérieures d’un pays et, comme le compte de capital, est une composante de la balance des paiements (BOP) d’un pays.

Points clés à retenir

  • Un déficit du compte courant indique qu’un pays importe plus qu’il n’exporte.
  • Les économies émergentes enregistrent souvent des excédents et les pays développés ont tendance à enregistrer des déficits.
  • Un déficit du compte courant n’est pas toujours préjudiciable à l’économie d’un pays – la dette extérieure peut être utilisée pour financer des investissements lucratifs.

Comprendre un déficit de compte courant

Un pays peut réduire sa dette existante en augmentant la valeur de ses exportations par rapport à la valeur des importations. Il peut imposer des restrictions aux importations, telles que des droits de douane ou des quotas, ou il peut mettre l’accent sur des politiques qui favorisent l’exportation, telles que le remplacement des importations, l’industrialisation ou des politiques qui améliorent la compétitivité mondiale des entreprises nationales. Le pays peut également utiliser la politique monétaire pour améliorer la valorisation de la monnaie nationale par rapport aux autres devises par la dévaluation, ce qui réduit les coûts d’exportation du pays.

Si un déficit existant peut impliquer qu’un pays dépense au-dessus de ses moyens, le fait d’avoir un déficit de la balance courante n’est pas intrinsèquement désavantageux. Si un pays utilise la dette extérieure pour financer des investissements qui ont des rendements supérieurs au taux d’intérêt sur la dette, le pays peut rester solvable tout en enregistrant un déficit de sa balance courante. Si un pays a peu de chances de couvrir ses niveaux d’endettement actuels avec des flux de revenus futurs, il peut cependant devenir insolvable.

Déficits dans les économies développées et émergentes

Un déficit du compte courant représente des ventes nettes négatives à l’étranger. Les pays développés, comme les États-Unis, enregistrent souvent des déficits tandis que les économies émergentes enregistrent souvent des excédents courants. Les pays pauvres ont tendance à s’endetter sur leur compte courant.

Exemple concret de déficits du compte courant

Les fluctuations du compte courant d’un pays dépendent largement des forces du marché. Même les pays qui enregistrent délibérément des déficits ont une volatilité du déficit. Le Royaume-Uni, par exemple, a connu une diminution de son déficit existant après les résultats du vote sur le Brexit en 2016.

Le Royaume-Uni a traditionnellement enregistré un déficit car c’est un pays qui utilise des niveaux d’endettement élevés pour financer des importations excessives. Une grande partie des exportations du pays sont des produits de base, et la baisse des prix des produits de base a entraîné une baisse des revenus des entreprises nationales. Cette réduction se traduit par une diminution des revenus qui reviennent au Royaume-Uni, augmentant son déficit de la balance courante.

Cependant, après que la livre sterling a perdu de sa valeur à la suite du vote sur le Brexit qui a eu lieu le 23 juin 2016, la livre plus faible a réduit la dette existante du pays. Cette baisse s’est produite parce que les bénéfices en dollars étrangers étaient plus élevés pour les sociétés nationales de produits de base, ce qui s’est traduit par des entrées de trésorerie plus importantes dans le pays.

 

Adblock
detector